SERVICES ADMINISTRATIFS

Accueil ⎥ St Priest Ligoure


 Carte national d’identité – Passeport Biométrique – Carte électorale – Nouveaux arrivants
Déclaration de naissance – Déclaration de décès – PACS – Mariage – Reconnaissance – Livret de famille

CARTE NATIONALE IDENTITÉ

ATTENTION LES CARTES D’IDENTITES NE SONT PLUS FAITES EN MAIRIE, VOUS DEVEZ VOUS RENDRE SOIT À LA MAIRIE DE ST YRIEIX LA PERCHE SOIT A LA MAIRIE DE LIMOGES

Pièces à fournir obligatoirement

  1. Formulaire de demande complété et signé à l’encre noire, en majuscules et en laissant un espace entre chaque mot.
  2. L’ancienne carte d’identité ou déclaration de perte ou de vol, dans ce cas fournir une pièce d’identité avec photo (passeport ou permis de conduire)
  3. Si votre carte d’identité a été établie dans un autre département ou détérioré ou en cas de vol ou de perte ou périmée depuis 3 ans, fournir une copie de l’acte de naissance avec filiation (moins de 3 mois)
  4. Pour les personnes nées à l’étranger de nationalité française, un acte de naissance est à demander au Ministère des Affaires Étrangères Service Central d’état Civil 44941 NANTES Cedex 9
  5. Timbre fiscal de 25€ en cas de perte ou de vol de la carte d’identité.
  6. 2 photos récentes et réglementaires.
  7. Une facture récente justifiant du domicile de moins de 6 mois (gaz, électricité, eau, téléphone fixe…)

Pièces à fournir éventuellement

[one_half]

Personnes majeures habitants chez ses parents ou des tiers. La personne chez qui vous habitez doit fournir
  1. Un justificatif d’identité à son nom (CNI)
  2. Une lettre attestant que vous habitez chez elle
  3. Un justificatif de domicile à son nom de moins de 6 mois
  4. Une attestation de la sécurité sociale, ou de la mutuelle, ou du pôle emploi au nom du demandeur
  5. Jugement de divorce pour la femme divorcée (si l’intéressée est autorisée à porter le nom de son ex époux) ou autorisation écrite de l’ex époux avec copie de sa carte d’identité.
  6. Document prouvant la nationalité française (décret de naturalisation, certificat de nationalité) pour les personnes dont les parents sont nés à l’étranger.
    [/one_half]

[one_half_last]

Première demande ou pour les personnes mineures.
  1. Le livret de famille, l’acte de naissance intégral (moins de 3 mois), ancienne carte d’identité si il y a.
  2. 2 photos récentes et réglementaires.
  3. Une facture récente justifiant du domicile de moins de 6 mois (gaz, électricité, eau, téléphone fixe…)
  4. Empreintes obligatoires à partir de 5 ans
  5. Carte Nationale d’Identité du représentant légal présent lors de la demande
  6. En cas de divorce ou de séparation de corps des parents, fournir le jugement du tribunal pour la résidence de l’enfant et la convention définitive.
    [/one_half_last]

Toutes les pièces à fournir doivent être des originaux.

Chaque personne majeure doit être présente pour signature et empreintes


CARTES ELECTORALES

Où s’adresser :

L’inscription sur les listes électorales est obligatoire.

Les conditions pour s’inscrire :

  • avoir 18 ans révolus au 28 février de l’année suivant sa demande d’inscription.
  • jouir de ses droits civiques et politiques.
  • être de nationalité française, ceci pour pouvoir s’inscrire sur la liste électorale générale.
  • être ressortissant d’un des 27 états de l’Union Européenne, ceci pour pouvoir s’inscrire sur les listes électorales complémentaires (une liste pour les municipales et une liste pour les élections des représentants au Parlement européen).

L’inscription d’office des jeunes de 18 ans.
Peuvent s’inscrire sur la liste électorale nationale :

  • Les jeunes qui atteignent l’âge de 18 ans avant le 31 décembre de l’année d’inscription.
  • Les jeunes qui atteignent l’âge de 18 ans avant la date de clôture des listes électorales, c’est à dire le 28 février de l’année suivante.
  • Les jeunes qui atteignent l’âge de 18 ans entre le 1er mars et la veille du 1er tour de scrutin
  • Démarches effectuées par la mairie :
  • Les listes des personnes à inscrire d’office sont transmises par l’Insee qui lui-même les constitue à l’aide du fichier du service national. La mairie doit alors envoyer un courrier au domicile de la personne pour l’avertir de son inscription d’office ;
  • En cas de déménagement : si le jeune ne reçoit pas de courrier suite à son déménagement, ce courrier sera retourné en mairie. Dans ce cas, il n’est pas inscrit, car il est supposé ne plus habiter dans la commune. C’est donc à lui de s’inscrire dans la commune où il réside.

Pour tous les autres cas s’adresser directement au service concerné.

Election régionale

Vous avez jusqu’au 30 septembre 2015 au plus tard  pour vous inscrire sur les listes électorales.
Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre 2015 partout en France. Prévues au  départ au mois de mars, elles ont été décalées à décembre. C’est pourquoi, les personnes qui ont déménagé ou qui  ne sont pas inscrites sur les listes électorales bénéficient d’un délai supplémentaire pour s’inscrire. Pour la première fois, ce sont les représentants des grandes régions qui seront élus.

Les personnes concernées peuvent jusqu’au 30 septembre 2015 au plus tard, solliciter leur inscription sur la liste électorale de leur commune munies d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile


LA DÉCLARATION DE NAISSANCE

La déclaration de naissance se fait obligatoirement à la mairie du lieu de naissance, car elle permet d’élaborer l’identité complète de l’enfant et d’informer l’État qu’un nouvel être est né sur le territoire.

La naissance est déclarée par le père, ou à défaut, par le personnel médical de la maternité ou bien par toute personne ayant assisté à l’accouchement.
La déclaration doit être faite dans les trois jours qui suivent le jour de la naissance, mais si l’enfant naît un mercredi, un jeudi ou un vendredi, ce délai est repoussé au lundi suivant.
A défaut de déclaration, un jugement sera pris par le Tribunal.

Les pièces à fournir sont :

  • la pièce d’identité du déclarant
  • le certificat de naissance délivré par le médecin ou la sage-femme le jour de l’accouchement
  • le livret de famille le cas échéant, ou, à défaut, la pièce d’identité de la mère
  • éventuellement, la déclaration de choix de nom
  • la copie intégrale de l’acte de reconnaissance prénatale si l’enfant a fait l’objet d’une reconnaissance antérieure à la naissance par le père, la mère ou les deux parents.

RECONNAISSANCE

  • uniquement pour les parents non mariés
  • peut être établie dans n’importe quelle mairie

La procédure n’est pas obligatoire, mais fortement conseillée :

  • ce document enlève le moindre doute sur la filiation du bébé qui se trouve ainsi protégé quant à une éventuelle « fausse » déclaration.
  • en cas de problème lors de l’accouchement, la personne inscrite dans l’acte sera sollicitée. En l’absence d’acte de reconnaissance, et si mésentente, ce seront les parents des l’accouchée qui seront entendus par le corps médical.

Le corps médical, de plus en plus, exige et prévient les parents non mariés de passer dans leur mairie de résidence avant la naissance. Même si le futur papa travaille à l’étranger, ce dernier peut faire une reconnaissance au Consulat de France de son domicile étranger.

Si la démarche est faite avant la naissance > reconnaissance anticipée

L’agent d’état civil prend acte de la déclaration des deux parents. Un document, signé par les déclarants, est immédiatement établi et remis aux intéressés. Ce document devra être présenté à la maternité, car en l’absence de livret de famille, ce sera ce document qui servira de « laisser-passer » pour le papa.

Lors de votre visite, et si il s’agit de votre premier enfant commun, l’agent d’état civil vous demandera votre choix pour le NOM de l’enfant : NOM du père (1), ou NOM de la mère (2), ou les DEUX NOMS (3) dans un sans ou dans l’autre.

  • Si vous optez pour le choix (1), vous n’avez rien à faire, ce sera automatique.
  • Si vous optez pour le choix (2) ou (3), un document sera remis aux parents afin que ces derniers déterminent le patronyme du bébé à venir. Ce document devra être transmis signé à la mairie du lien de naissance, avec la reconnaissance anticipée et le certificat de naissance remis par l’hôpital.

Dans tous les cas, c’est le premier enfant commun qui donne son nom aux enfants suivants.

Si vous êtes dans l’impossibilité de faire établir une reconnaissance anticipée, renseignez-vous auprès de votre maternité pour préciser à l’avance certains points.

Si la démarche est faite après la naissance > reconnaissance postérieure

Le père procèdera à une reconnaissance en même temps qu’il déclarera la naissance à la mairie du lieu de l’accouchement. Dans ce cas, la reconnaissance de la maman n’est pas nécessaire.
Les deux parents peuvent encore procéder à la reconnaissance après la naissance à leur mairie de résidence.

Dans tous les autres cas, se renseigner en mairie (mère seule, parents séparés, père décédé, etc…)


DECLARATION DE DECES

Toute personne qui a eu connaissance d’un décès peut le déclarer avec le certificat médical. Elle doit avoir lieu à la mairie du lieu du décès.

Les pièces à fournir sont :

  • la pièce d’identité du déclarant
  • le certificat médical délivré par le médecin qui a constaté le décès ;
  • le livret de famille du défunt ou un acte d’état civil
  • la pièce d’identité du défunt, éventuellement, si absence de livret de famille ou d’acte civil.

La famille du défunt peut se faire aider par une société de pompes funèbres de son choix.


PACS

Le pacte civil de solidarité est un contrat conclu entre deux personnes, de sexe différent ou de même sexe, dans le but d’organiser leur vie commune.

Les demandeurs doivent se présenter ensemble et en personne au tribunal d’instance dont la commune dépend. (pour Hagondange : le Tribunal de Grande Instance de Metz)

La nationalité des demandeurs n’a pas d’importance pour conclure un Pacs. Le Pacs ne peut être conclu qu’entre deux personnes physiques majeures.


DOSSIER DE MARIAGE

Le mariage est célébré par un officier d’état civil – le maire, ses adjoints – ou par un officier d’état civil délégué élu (les conseillers municipaux) dans une salle de la mairie spécifiquement désignée. Les époux choisissent la date et l’horaire de la cérémonie en prenant en compte les disponibilités du calendrier de la mairie.

A Hagondange, le jour de célébration peut être un jour de semaine ou le samedi. Il est nécessaire de réserver le plus tôt possible la date et l’heure du mariage.

Il est conseillé aux futurs époux, de juste réserver au moins 3 mois à l’avance la date et l’heure du mariage. Lors de leur visite en mairie, un dossier complet sera remis et toutes les réponses aux questions seront données.


LA DELIVRANCE DES COPIES INTEGRALES ET DES EXTRAITS D’ETAT CIVIL

Pour obtenir l’extrait d’un acte d’Etat Civil : se renseigner à la Mairie où s’est passé l’événement (naissance, mariage ou décès)

Il faut justifier de son identité : copie de la carte nationale d’identité, livret de famille, etc …

Pour les personnes françaises nées à l’étranger :

S’adresser au Service Central de l’Etat Civil
44941 NANTES Cedex 1
Par courrier ou par Internet : www.diplomatie.gouv.fr 

La copie intégrale est un double de l’acte d’état civil tel qu’il se trouve dans le registre. L’extrait d’état civil avec filiation indique le nom, le(s) prénom(s), la date de naissance des intéressés ainsi que leur filiation. L’extrait d’état civil sans filiation reprend les mêmes éléments, mais sans faire mention de la filiation.

Les extraits reprennent l’essentiel de la copie intégrale (mariage, divorce, décès, délivrance d’un certificat de nationalité française, adoption simple, etc.).

Ces actes sont :

  • les actes de naissance, les actes de mariage et les actes de décès
  • La copie intégrale ou l’acte de naissance avec filiation ne peut être remis qu’à l’intéressé(e) (majeur(e) ou émancipé(e)), aux représentants de la loi (notaire, avocat, huissier de justice), au procureur de la République

Il est rappelé aux usagers que toutes les demandes d’actes d’état civil (naissances, mariages, décès) sont délivrées gratuitementpar les mairies.
Ces demandes peuvent se faire par courrier adressé aux mairies, par internet sur le site : service public.fr (portail de l’administration française) ou par le biais du site internet de votre ville.


INSCRIPTION NOUVEAUX ARRIVANTS (Inscription sur les listes électorales)

S’adresser directement à l’accueil de la mairie.
Pièces à fournir :

  • une facture datant de moins de 3 mois (eau, électricité, téléphone fixe, etc…)
  • CNI (ou passeport)
  • livret de famille le cas échéant

LIVRET DE FAMILLE

C’est le seul document qui résume, récapitule tous les membres d’une famille.

Ce livret est remis aux couples :

  • mariés : le jour de leur mariage
  • non mariés : le jour de la naissance du 1er enfant.

Il y aura autant de livrets de famille qu’il y aura eu d’unions (libres ou mariages) pour une famille recomposée.

Ce livret doit être mis à jour au fur et à mesure des événements d’état civil intervenant dans la famille concernée :

  • naissance d’un enfant (mairie de naissance)
  • décès de l’un des parents ou d’un enfant mineur (mairie de décès)
  • adoption (mairie de naissance de l’enfant)
  • divorce (mairie du lieu de mariage)
  • changement d’état civil, etc.

Ce document servira, entre autres :

  • pour inscription d’un enfant dans les écoles
  • pour établissement de la carte d’identité de l’enfant
  • pour inscription de la famille nouvellement arrivée dans une commune
  • préparation du dossier de retraite
  • établissement d’un certificat d’hérédité, suite à un décès, etc.

Contrairement aux idées reçues, ce document ne remplace pas la carte d’identité pour les enfants mineurs qui doivent passer la frontière, même avec leurs parents.

Un livret de famille égaré peut être refait, à condition que le père et/ou la mère soi(en)t encore en vie.

Suite à un divorce, un duplicata du livret peut être délivré afin que chaque membre du couple en détienne un exemplaire. Et ces deux livrets devront être mis à jour avec la mention de divorce.

Si un couple marié à l’étranger doit refaire son livret de famille, sa demande sera envoyées au :

  • consulat du pays concerné si le couple est également étranger
  • au Service Centrale de l’Etat-civil de Nantes si l’un des membres du couple est français ou si les deux sont français.

Lorsque les parents sont décédés, le livret de famille revient en principe à l’aîné des enfants mais ne lui appartient pas exclusivement. Conservez les livrets de vos aïeux.

Délivrance d’un duplicata à la Mairie: par le lieu de mariage ou par le lieu de naissance des différentes parties, si pas de mariage.

Depuis une dizaine d’années les fiches d’état civil :

  • familiales sont remplacées par la copie de toutes les pages du livret de famille
  • individuelles sont remplacées par la copie de la pièce d’identité de la personne concernée.

 

Laisser un commentaire